Premier forum RP inspiré d'Undertale...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 À la recherche de deux loups.... ► Mission Solo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kiara
Génocide
avatar

Messages : 60
Points de détermination : 61
Date d'inscription : 29/02/2016
Age : 19

Fiche RP
Mode: Génocide
Argent: 20
Inventaire:

MessageSujet: À la recherche de deux loups.... ► Mission Solo   Jeu 29 Déc - 22:47

A la recherche de deux loups... - 1 génocidaire | Lac givré (Snowdin) | Des rumeurs sur deux génocidaires ? Pourquoi ne pas faire appel à eux ? Pourquoi ne pas se joindre à eux ? Mais comment ? Tuez encore et encore ! Ils remarqueront bien.
Récompenses | 0 Golds, 50 EXP.




Les rumeurs courent extrêmement vite, surtout en des temps comme celui-ci. Lorsque les faits de deux génocidaires, recherchés par les autorités, était venus aux oreilles de l’hybride, un immense sourire était apparu sur le visage de Kiara (du moins à l’intérieur d’elle-même, parce que si elle avait souri comme ça en public, ça aurait attiré les soupçons). Maintenant qu’elle y pensait, c’étaient peut-être eux qui lui envoyaient les missions qu’elle avait reçu ces derniers mois. Peut-être. En fait, peu importait parce qu’il était impossible de le savoir pour sûr, mais au moins ça la motivait pour faire ce qu’elle avait prévu. Et je vous préviens, ce ne sera pas jojo. La joie de se donner des missions toute seule !

Il était environ 18h. Si on était sur la surface, on verrait le soleil en train de se coucher. Kiara était assise dans un coin sur les bords du Lac Givré de Snowdin. Un groupe de jeunes (des lycéens probablement) était là, à jouer et batifoler dans la neige. Ils étaient cinq, deux d’entre eux avaient des patins à glace aux pieds, les trois autres s’amusaient à se jeter des boules de neige non loin de là. Un peu plus loin de la scène, la rouquine regardait tout cela en tournant son couteau entre les doigts, pour réfléchir. Le but du jeu ? Tuer. Purement et simplement.
Heureusement que Kiara était génocide, sinon ça risquait de lui faire mal au cœur. Mais elle avait choisi ses cibles justement pour éviter cet inconvénient. Il était clair qu’elle aurait pu choisir un groupe de gamins de 5 ans en sortie scolaire avec leur enseignant, buter l’enseignant dans un coin, puis ensuite faire un massacre chez les enfants paniqués. Mais…. Non. Le peu d’honneur qu’avait la jeune femme le lui empêchait. Tuer des enfants absolument sans défense ? Non, pas son genre. Tuer un groupe de jeunes, suffisamment grands pour s’assumer, et même se défendre pour certains d’entre eux ? Beaucoup plus dans ses cordes. Cherchait-elle à se compliquer la tâche ? D’un certain point de vue on dirait bien que oui. Mais bon. C’était aussi ça l’avantage de s’attribuer les missions toute seule : elle n’en faisait absolument qu’à sa tête.
Lentement mais sûrement, un plan d’attaque se dessina dans l’esprit de la tueuse. Elle en avait suffisamment vu pour savoir comment agir et comme anticiper les mouvements de ses « proies ». Elle se dressa sur ses jambes, s’étira, se mit la capuche du sweat sur la tête, calla son couteau dans sa ceinture, appliqua un foulard sur son visage pour le cacher à partir du nez et s’avança, en faisant un petit écart pour que les jeunes ne la voient pas arriver. Non pas qu’elle doutait de ses talents pour éliminer ses cibles efficacement, mais bon, ils étaient cinq, si l’un d’eux parvenait à s’enfuir et qu’il avait vu le visage de l’hybride, elle risquait gros. Donc n’avoir que les yeux visibles pendant tout ça, ça restait le plus prudent.

D’après ce qu’elle avait vu, elle se doutait que les deux qui faisaient du patin ne verrait probablement pas la scène qu’allait provoquer Kiara. De ce qu’elle avait vu, l’une des deux personnes du couple (oui, un couple, de toute évidence) était en train d’apprendre à l’autre comment patiner. Si le plan de Kiara se déroulait sans accrocs (c’est à dire silencieusement), les deux ne se rendraient compte de rien.
La jeune fille se cacha derrière un arbre camouflé par quelques buissons, à quelques mètres de la bataille de boules de neige qui battait son plein. Elle tira ses manches pour qu’elles couvrent ses mains, et saisit une grande poignée de neige à travers le tissu. Ainsi, elle n’aurait pas froid, et si elle devait utiliser son pouvoir du feu (ce qui était plus que probable), elle ne serait pas affaiblie par le froid. L’hybride fit une boule de neige, puis une seconde, et une troisième, juste au cas où. Lentement, la rouquine se redressa pour regarder où précisément étaient les jeunes –deux filles et un garçon, une humaine et deux monstres humanoïdes a priori. Pas très loin. Elle saisit l’un des projectiles et l’envoya le plus fort possible vers eux, espérant en toucher un au passage. À en juger par les bruits d’amusement, elle ne les avait pas interpelés. Elle saisit la deuxième boule de neige, et décida de viser un peu mieux cette fois-ci. Lorsque l’une des filles fit quelques pas en arrière, se rapprochant ainsi de la génocidaire, cette dernière sortit brièvement de sa cachette pour lui lancer la boule de neige en pleine tête avant de se remettre immédiatement à couvert.
L’adolescente poussa un petit cri aigu avant d’appeler ses amis à l’aide.
-aaaAAAAHHH ! MAAX !! JULIEE !!!

Ne pouvant pas voir grand-chose, Kiara devina que les deux autres s’étaient arrêtés et devait probablement se demander ce qu’il se passait. Elle remonter ses manches jusqu’aux coudes. Bientôt, ils viendraient sûrement voir par ici, et elle aurait besoin de ses deux mains. Elle entendit celle qu’elle avait touchée précédemment demander au garçon d’aller voir ce que c’était. Parce que justement, « c’était lui le mec ». Et le premier à mourir, de toute évidence. Mais visiblement, il n’avait pas vraiment envie d’y aller, donc ce fut la prénommée Julie qui se dévoua à y aller.
Kiara se prépara. Celle qui arriva était la monstre. Quand les regards des deux filles se croisèrent, Kiara lui sauta dessus, tirant l’une de ses jambes de sa cible pour la faire tomber à terre derrière les buissons. Elle cria. Évidemment. Et ce n’était pas une bonne chose. Elle plaqua une de ses mains sur sa bouche. Sans le vouloir, quelques braises y avaient fait leur apparition. Ce qui blessa la monstre. Et la fit crier de plus belle. Magnifique. Kiara pesta et ordonna à son otage de se lever, ce qu’elle fit immédiatement. Pas du genre à se battre ? Parfait.
Debout, utilisa son otage comme bouclier et s’avança doucement, en tenant sa gorge de sa main droite, main gauche enflammée dirigée vers son visage mais tout de même visible par les deux autres. Elle posa juste le bout de son index sur la joue de la monstre, pour la brûler un peu et faire comprendre à ses amis qu’elle était sérieuse. Elle prononça, très clairement :
-Croyez-moi, vous n’avez pas envie d’appeler à l’aide. Si j’étais vous, je resterais bien calme. Pas vrai Julie ?

Ladite Julie avait commencé à pleurer et hocha de la tête en tremblant. De ce qu’elle voyait derrière son épaule, l’humaine semblait pétrifiée alors que le garçon semblait vouloir s’élancer pour aider son amie. Kiara et Julie avançaient toujours, un pas à la fois, et bientôt, plus que quelques mètres séparaient les quatre jeunes. Alors que le garçon s’approchait très lentement d’elle, lui aussi, l’humaine au nom inconnu faisait exactement l’inverse, et reculait, comme pour préparer une fuite. Ça ne plut pas du tout à la tueuse, qui resserra sa main embrasée sur la gorge de son otage, qui hurla et gigota sous la douleur. Elle dit, tout aussi distinctement, et sans lâcher son emprise sur la gorge :
-Pas. Un. Geste. Compris ?

Visiblement, ç’en n’était trop pour le garçon qui cria :
-MAIS C’EST QUOI TON PROBLÈME ?! QU’EST-CE QUE TU NOUS VEUX ?! Jenn, écoute-moi, tu dois fuir. Maintenant. Je me charge de ça.

Jenn ne se fit pas prier pour partir, et elle fit demi-tour, pour s’enfuir. Kiara fronça les sourcils, se concentra pour amener toute la chaleur du monde dans ses paumes, et lança 4 boules de feu dans la direction de la fuyante. Elle tomba dans un bruit sourd. Ça c’était fait. Maintenant Max, qui s’approchait encore. Le temps pressait.
Dans un grognement sourd, Kiara saisit la tête de son otage et lui brisa la nuque. Un tas de poussière voleta autour d’elle. L’hybride fonça ensuite vers le lycéen pour le plaquer au sol. Le choc fut un peu dur et un grand coup au visage déséquilibra la rouquine. Après quelques instants de lutte entre les deux, elle finit par avoir l'avantage et saisit son couteau dans sa main droite, et le posa sous la gorge de sa deuxième victime.
-Visiblement, le feu ça t’impressionne pas on dirait. Tu as tort. Tu as vu ce que j’ai fait à tes amies ? Regarde la pauvre Jenn. Regarde.

Elle prit le visage du garçon, et le tourna pour qu’il puisse voir l’humaine se rouler au sol de douleur, un peu plus loin. Kiara dirigea sa main gauche vers elle pour y lancer deux boules de feu supplémentaires, qui touchèrent toutes les deux leur cible, à en juger par les hurlements de douleur. Le visage de Max se crispa, et Kiara put y lire la question « pourquoi ?» . En un hochement d’épaules, elle répondit :
-Juste le mauvais endroit au mauvais moment. Pas de chance, hein ?

Il remua sous elle, mais elle décida de ne pas lui laisser une chance pour s’enfuir, et elle l’acheva en plantant son couteau dans sa gorge. Kiara se releva, laissant un gros tas de poussière sous elle, puis se dirigea vers l’humaine. Les choses allaient se compliquer. Parce que cacher un tas de poussière, c’était plus simple que de s’occuper d’un corps ensanglanté. Ceci étant dit, le but du jeu était quand même d’être remarqué. Kiara hocha des épaules encore une fois, et se dirigea vers sa troisième cible, qui avait cessé de gigoter. En s’approchant, la génocide remarqua qu’une partie de son pantalon avait brûlé, et que la peau qui était en dessous n’avait pas vraiment l’air d’être en bon état. Cependant, les yeux de l'humaine étaient grand ouverts, embués de larmes.
Sans dire une parole de plus, la jeune femme bombarda de boules de feu le corps au sol, jusqu’à ce qu’il soit presque entièrement enflammé. Jenn ne cria presque pas. Toutes ses forces l’avaient quittée bien plus tôt. Seul un râle sourd émergeait de la lycéenne. Puis plus rien. Soudainement, Kiara se retourna vers le lac gelé et constata que, comme prévu, les deux tourtereaux n’avaient absolument pas remarqué la scène de bataille qui avait eu lieu un peu plus loin. Parfait.

À son tour, la jeune femme s’approcha un peu du lac et rassembla un peu de son énergie magique, pour lancer encore quelques boules de feu. Après une bonne minute, Kiara dirigea cinq boules en direction des patineurs. Après avoir vu que les cheveux de l’un d’entre eux avaient pris feu et qu'il était désormais une torche humaine, elle partit en courant. Elle ignorait si les deux l’avaient vue ou non, mais dans le doute, il fallait partir vite.
La rouquine s’assura de ne pas avoir été suivie depuis le lac et rentra directement chez elle, dans sa cabane à Snowdin. Une journée bien occupée qu’elle avait eu là. À tuer des gens sans que personne ne lui en ait fait la demande. Somptueux.








(Je suis sincèrement désolée de la taille gigantesque du truc >.<)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
À la recherche de deux loups.... ► Mission Solo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Deux loups, deux Feuilles
» A la recherche du vif d'or. [Mission solo - terminé]
» Je recherche...
» La dernière boutade du Moqueur [PV | Xanthe]
» Pour le sourire d'une fillette, à la recherche de la peluche perdue ! - Mission rang D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undertale :: Souterrains (Zones RP) :: Snowdin :: Lac Givré-
Sauter vers: