Contexte


Premier forum RP inspiré d'Undertale...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

" Flowey "
avatar
Messages : 298
Points de détermination : 241
Date d'inscription : 02/07/2013
Age : 17
Who am i !

Fiche RP
Mode:
Argent:
Inventaire:

Contexte

MessageSujet: Contexte Mar 16 Fév - 16:09


Contexte


- Il y a 200 ans : Enfermement des monstres dans les souterrains -
cf. Contexte d'Undertale.

- An 0 : Libération des souterrains -
 
Date inconnue, 2010 - La jeune humaine répondant au nom de Frisk, après avoir recommencé un nombre incalculable de fois son aventure dans nos souterrains, alla finalement voir le Roi Asgore. Elle lui proposa de donner sa vie, son âme, pour libérer les monstres des souterrains. Un rêve dont beaucoup espérait l’accomplissement, mais une lourde décision pour notre Roi. Il refusa finalement, ne pouvant se résoudre, lui, grand pacifiste, à arracher la vie d’un pauvre être, pour un égoïsme commun. Devant ce refus, Frisk prit son arme, ce couteau avec lequel, quelques aventures auparavant, elle avait tué tant de monstres, et le planta dans son cœur. Un coup net, rempli de conviction et d’une détermination sans pareil. Ironique, n’est-ce pas ? L’Enfant de la Détermination utilisa ce dernier élan pour s’arracher sa propre vie. Sans cette détermination qui l’avait mené jusqu’à ce choix, Frisk jugea inutile de recommencer, une fois de plus. Peut-être en avait-elle assez de changer, de voir ces monstres, ses amis, mourir, puis revenir, oubliant tout, la serrant dans leurs bras, puis disparaissant à nouveau. Selon elle, le seul moyen de mettre un terme à tout ceci fut de disparaître à jamais. Les ténèbres prirent possession de son esprit, puis de son corps… La lueur dans ses yeux, celle de son âme, s’éteignit en même temps que ce souffle de vie.
Le Roi utilisa ce sacrifice pour réaliser le dernier vœu de la demoiselle : l’âme de l’humaine, ajoutée aux six précédentes, permit de libérer les monstres des souterrains et de réunir à nouveau les deux mondes. Par ce mécanisme, tous se souvinrent alors des aventures et des actions de Frisk, de chacune d’entres elles. Beaucoup changèrent d’opinion face à ces révélations et certains se mirent à la détester… D’autre à l’apprécier un peu plus. Etait-elle, finalement, une innocente torturée par un esprit qui la hantait, ou était-elle vraiment celle qui avait meurtri tant de monstres dans ses aventures ? Personne ne pourrait le savoir, à présent. Chaque opinion se défend comme se dénonce.
Leïsis, Monstre, historien royal

- An 5 : Tout est calme, choisissez votre voie -

16 Février 2015 – Cinq ans après cet évènement, les monstres, pour la plupart, sont sortis des souterrains, ne serait-ce que par curiosité. Libéré de ces deux cent cinq ans d’enfermement et d’isolement, certains ont pardonné aux humains et vivent parmi eux tandis que d’autres sont restés auprès des leurs, sous terre. De même, certains humains, ayant eu vent de cette nouvelle des plus étranges, ont appris la connaissance des monstres, ou ont pu les voir, pour la première fois. Certains humains sont même jusqu’à aller vivre dans les souterrains pour partager leur vie et leur quotidien avec les monstres, dans la paix la plus totale. Mais dans le fond de chaque être, une voie prédomine : les aventures de Frisk ont révélé que dans chacun, un mode sommeillait, un choix, une voix qu’on suit et qu’on écoute, peu importe ce qui arrive. Ainsi, certains se sont révélé être pacifiques, ne pouvant se résoudre à blesser quelqu’un, tandis que d’autres ont appris la joie et la douceur de la souffrance. Et entre ces deux extrêmes, des indécis persistent, des neutres, qui divaguent entre les deux voies, cherchant la leur, parfois proche des pacifiques, parfois proche des génocides… Et vous, qu’êtes-vous dans ce nouveau monde ? Quelle voie avez-vous choisi ?
Julietta, Humaine, écrivain

- An 5 & 9 mois : L'ombre de la Guerre -

16 Novembre 2016 - Nous sommes à l’ombre de la guerre…
Depuis que Frisk a donné sa vie pour libérer les monstres, les génocides ont pu refaire surface et semer le chaos. Nous pensions d’abord que ces criminels ne seraient pas une menace et que nous pouvions les contenir, mais nous nous trompions : rapidement, la panique a gagné le cœur des habitants des souterrains comme celui de ceux de la surface. Personne ne sait où, comment, qui ni pourquoi les génocides attaquent… Chacun se méfie de l’autre et ainsi, un règne de peur et de méfiance a remplacé le royaume de joie et d’entraide que nous avions tenté de construire sur le sacrifice de Frisk.

Est-ce que cette enfant a donné sa vie en vain… ? Avait-elle conscience du risque qu’elle prenait ou avons-nous tout simplement brisé le rêve d’une enfant innocente ? Tant de questions restent encore aujourd’hui sans réponse. Mais l’heure n’est pas venue pour y répondre. Les génocides sont aux portes de la ville, certains pourraient même renverser le pouvoir, par pur plaisir.
Les gardes royaux sont débordés par les crimes, les mages n’ont pas l’air de se sentir concerné par cette histoire… Peut-être que l’histoire se répète, tout simplement… Peut-être allons-nous être enfermés à nouveau, avec ces monstruosités affamées, leur servant de repas et de passe-temps… Je ne saurais dire ce qui nous attend, quel destin sera celui de tous les monstres. Nous n’avions jamais été aussi impuissants face à une menace aussi peu prise au sérieux. A quoi ressemblera demain ? Y en aura-il au moins un pour nous ? Et si, demain, le monde n’existerait plus ? Et si cette « fin » que nous redoutions tous était juste là, incarné dans une poignée d’êtres armés, prêt à s’allier pour créer un monde chaotique où le sang et les larmes sont maîtres ? Quelle sera la solution, dans ce cas ? Que serions-nous ? Qui nous aiderait ? C’est la peur qui me fait écrire, la peur de mourir, la peur de perdre ma famille, mes amis… Mais surtout, la peur de souffrir. Prier ne servirait à rien : nous sommes seuls dans cette épreuve… Mais à cet instant, je me rends compte que nous n’avions jamais honoré cette demoiselle, Frisk, comme il se doit. Pas un seul hommage, pas une seule statue, un seul mot, une seule prière, pour celle qui a donné sa vie pour sauver les nôtres. Pour celle qui, au nom d’un rêve et d’une utopie, s’est suicidé sous les yeux des personnes qui tenaient à elle, remettant sa vie, son âme, dans les mains d’un souverain en quête de liberté. Devrions-nous revenir en arrière, trouver ce « Reset » dont elle était capable, revenir à cette époque et refuser ce sacrifice, l’implorant de garder sa vie, lui révélant tout ce que cela impliquera ? Désintégrer tout ce que nous avons fait après, pour espérer construire un autre monde ? Ou alors… Continuer à avancer dans ces ténèbres, cherchant un autre mythe, une histoire, une légende qui nous permettrait de vaincre le mal avant qu’il ne vous vainc ?
Hyde, monstre, conseiller du roi

- An 5 & 11 mois : La prise de pouvoir -
03 Janvier 2017 - La peur s'est finalement installée, comme nous le craignons tous. Dans l'ombre, des génocidaires se sont ligués contre le pouvoir, contre Asgore, notre roi. Par divers procédés, dont la tromperie et le massacre, ils ont finalement réussi à atteindre les portes du château. Parmi eux, nous avons pu reconnaître Nerium et Malvacea, de parfaits candidats pour un royaume soumis à la peur. Certains génocidaires ont agi dans l'ombre pour les aider, mais des neutres aussi... Pour notre plus grand malheur. Mais ce que nous attendions d'eux aurait pu faire l'objet d'une rêverie, face à ce qu'il s'est passé.

Lorsque nous avons entendu les portes du château s'ouvrir dans un grand fracas, nous avions tous compris. La garde s'est empressée de protéger son souverain, comme nous aurions tous pu le faire à leur place, jusqu'à ce que les génocidaires arrivent dans la salle du trône. A cet instant, nous avons vu certains gardes s'agenouiller, ou d'autre tuer leur camarades. Nous ne savions pas, jusqu'à lors, à quel point la corruption était proche de nous. Mais Asgore est resté sur son trône fier... Même si je voyais ses mains trembler. C'était normal, moi-même, à ses côtés, j'étais effrayé.
Nerium et Malvacea se sont avancés vers le roi, s'agenouillant devant lui, comme d'humbles serviteurs... Ils voulaient juste se moquer de nous. Les gardes royaux se sont ainsi rangé à leurs côtés, ont fui ou ont simplement péris. Il ne restait que certains domestiques, puisque les autres avaient subi le même sort... Et, lorsque les deux génocidaires se sont relevés, ils ont posés leurs yeux meurtriers sur notre roi et, alors que je les fixais aussi, tout est devenu noir. Il n'y avait plus que ces deux personnes, Asgore et moi. Nous savions alors tous deux que notre vie était terminée. Mais Asgore, en bon roi, s'est levé de son trône, et a brandit son arme contre ceux qui voulaient du mal à son royaume. J'aurais juré voir dans ses yeux briller cette flamme, quand on sait que tout est fini, mais qu'on se bat encore, dans l'espoir que cela fasse la différence. Il ne se battait pas pour lui, mais pour les autres. Je n'ai pas pu voir son combat car, lorsque Malvacea vit que j'avais, moi aussi, était pris dans le combat, elle m'en éjecta avec une force incroyable, avant d'essayer de me tuer. A vrai dire, en tant que pacifique, je n'aime pas me battre, alors j'ai essayé de ne pas lui faire mal, mais je ne pouvais pas non plus encaisser et ses rires ont fini par m'effrayer, alors j'ai fui... Comme un lâche... Laissant Asgore seul. J'ai fui, mais cette folle m'a rattrapé. Elle m'a rattrapé, et elle m'a remis aux gardes corrompus, qui m'ont agenouillés, et m'ont forcé à observer la suite. Lorsque le combat fut terminé, je pus voir de nouveau Asgore, faible, à genoux, devant l'hybride, Nerium. A cet instant, alors que je crus qu'il allait le tuer, je vis une troisième figure apparaître. Une monstre des plus gracieuses, blanche, mais dont la fourrure si charmante, pourtant, causerait la mort de tout. Je l'ai vu, elle, une génocide dont on avait jamais entendu parler, porteuse de mort, littéralement éventrer notre pauvre roi, qui s'effondra au sol, avant de disparaître dans une poussière des plus magnifiques. Puis, j'entendis encore ces rires, et cette femme, cette animale, monter sur le trône, et, à ses côtés, les deux leaders, qui avaient bien caché leur jeu. On me relâcha... Non, on me jeta dehors, moi, conseiller devenu bouc émissaire, contraint de courir par delà les villes, entre surface et souterrains, répandent cette rumeur, cette vérité, celle de la mort du Roi, celle de l'entrée dans un temps de meurtres... Une aire sombre dans laquelle personne ne serait épargnée... Un temps de terreur. Dans cette nouvelle air, pouvons-nous alors garder espoir, tandis que sous nos yeux, tout brûle, ne laissant que les cendres amères de la douleur ?
Hyde, monstre, ex-conseiller du roi


- An 6 & 4 mois : La paix pour demain -
25 Juin 2017 – Nous sommes nés dans l’ombre, et nous y grandissons, devenant toujours plus grands et plus forts. Nous n’avons pas de nom, nous n’avons pas de couleurs, ni d’appartenance… Nous sommes des rebelles, une force capable de s’opposer au règne de la terreur. Nous ne sommes nés que dans ce but : libérer le peuple de l’emprise d’Elthyse.

Aujourd’hui, nous commençons à émerger de la brume et des ténèbres, nous nous emparons de chacun des points stratégiques d’Elthyse, nous anéantissons ses larbins et ses troupes afin de la toucher, elle. Beaucoup se sont ralliés à nous, et nous ne cessons de croître. Nous n’avons pas de modes. Des pacifiques ont rejoint notre rébellion, des neutres nous soutiennent et même des génocidaires ont décidé de prêter leur force pour notre noble cause. Nous ne pouvons nous définir car nous sommes tout à la fois. Nous sommes partout et nulle part, nous arrivons, libérons et disparaissons comme un nuage dans le ciel, comme une ombre dans la nuit. Aujourd’hui plus que jamais, nous rallions les populations et nous leur donnons espoir, à nouveau. Nous leur donnons la force de s’imposer, de se dresser contre l’emprise de la Reine. Nous désirons la victoire, mais surtout, la paix et la joie dans nos souterrains.
Discours de rebelles


- Demain -

Le contexte reste assez flexible et évolue avec le temps et le monde. Votre contribution dans le monde d'Undertale décidera de ce qui pourrait arriver demain. Mais pour l'heure... Agissez, pensez, prévoyez... Tout est bon pour faire pencher la balance en votre faveur !

Compteur mission guerre VS Paix :
Guerre :
Paix :
Explications : Lorsqu'une barre est plus élevée que l'autre, alors la situation la plus élevée prédomine. De même, si les barres sont environ équilibrées (entre 45% et 55%), alors la situation est neutre.
NB : la barre est faite du nombre de mission en faveur de la situation par rapport au nombre total de mission. Impossible d'atteindre les 100% donc. Ceci n'est qu'un échantillon du compteur, que vous pouvez trouver à jour sur la page d'accueil !

Sur ce, amusez-vous !
© Beroz
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 226
Points de détermination : 174
Date d'inscription : 16/02/2016
Age : 18
Who am i !

Fiche RP
Mode: Génocide
Argent: 184
Inventaire:

Contexte

MessageSujet: Re: Contexte Sam 12 Nov - 13:44
MAJ du 12.11.2016 :
- Mise à jour du contexte vers le pré-guerre, en avance. Il prendra effet à la date indiquée, soit le 16.11.2016
Revenir en haut Aller en bas
" Flowey "
avatar
Messages : 298
Points de détermination : 241
Date d'inscription : 02/07/2013
Age : 17
Who am i !

Fiche RP
Mode:
Argent:
Inventaire:

Contexte

MessageSujet: Re: Contexte Mar 3 Jan - 12:01
Maj du 03/01/2016 :
- Mise à jour du contexte en faveur des neutres-génocides.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 103
Points de détermination : 18
Date d'inscription : 28/05/2017
Age : 18
Who am i !

Fiche RP
Mode: Neutre
Argent: 35
Inventaire:

Contexte

MessageSujet: Re: Contexte Lun 26 Juin - 17:07
Maj du 25/06/2017 :
- Mise à jour du contexte en faveur d'une future paix.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem
» Le Contexte du RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undertale :: Acueil & Formalité :: Arrivée dans le monde d'Undertale-