Premier forum RP inspiré d'Undertale...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 « Je suis un messager du Destin... » [PV : Toriel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aurelion

avatar

Messages : 59
Points de détermination : 55
Date d'inscription : 20/11/2016

Fiche RP
Mode: Neutre
Argent: 30
Inventaire:

MessageSujet: « Je suis un messager du Destin... » [PV : Toriel]   Mar 3 Jan - 21:44



« Je suis un messager du Destin... »



Le jour que tu craignais, mais que tu attendais, était finalement arrivé. C’était aujourd’hui que Asgore devait perdre la vie, et c’était aujourd’hui que tu l’en informerai. Tu avais prévu ceci depuis longtemps, les étoiles te guidaient, et tu t’étais promis de suivre le destin, même si cela te valait une baffe en pleine face, ou des insultes. A vrai dire, tu n’avais même pas voulu savoir ce qu’il se passerait une fois la nouvelle annoncée.

Ce fut ainsi, de ton apparence humaine, bien plus aisée pour voyager, que tu t’aventuras dans les souterrains, le visage sérieux, ta cape étoilée sur le dos, la capuche sur ta tête, laissant dépasser tes cornes draconiques. Tu avais l’air d’un porteur de mort, d’un messager des enfers, mais qu’importe. Certains te regardaient passer, à vive allure, le pas lourd et décidé, la cape flottant au gré du vent créé par ton déplacement. Tu avais des airs assez étranges et sombres ainsi, mais qu’importe… Tu étais toi, tu étais Aurelion. Tu allais faire ce que tu avais à faire. Tu observas d’abord Ruins-village, et ses quelques habitants. Tout avait bien changé depuis. C’était plus grand, plus chaleureux. Il y avait plus de monde, plus d’ambiance, c’était certain. Mais eux, bientôt, comme tous les autres, allaient être tourmentés, endeuillés par la nouvelle qui allait arriver. Tu regardas la paume de ta main gauche, où lévitaient deux petites étoiles, puis tu soupiras, avant qu’elles ne disparaissent… Plus que quelques minutes.

Puis, finalement, tu continuas ta route vers la maison de celle à qui tu devais parler : Toriel. Tu t’approchas de la bâtisse, levant les yeux un instant, puis, enfin, toujours la capuche sur la tête, toujours avec cette air sombre sous cette cape au bleu presque noir parsemé d’étoiles figées, telle un tissu de l’univers, tu frappas à la porte de la mère chèvre, comme tant l’appelaient, signalant ta présence, indiquant que tu devais lui parler : « J’ai besoin de vous parler Toriel, je suis Aurelion. », puis tu attendis qu’elle t’ouvre.


© Beroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toriel
Pacifique
avatar

Messages : 107
Points de détermination : 88
Date d'inscription : 30/04/2016
Age : 30

Fiche RP
Mode: Pacifique
Argent: 30
Inventaire:

MessageSujet: Re: « Je suis un messager du Destin... » [PV : Toriel]   Mar 3 Jan - 22:09

Toriel était a nouveau seul, Spectre était finalement partie et elle s'était finalement bien remit de son malaise un peu plus tôt dans la journée, mais le mauvais presentiment était toujours présent, comme un étau qui lui enserrait la poitrine. La fatigue sûrement, ou un contre coup de son attaque quelque temps plus tôt. Elle n'y faisait donc pas trop attention, cela finirai sans doute par passer...

Afin de ne plus y penser, elle s'installa dans son fauteuil et prit un livre qu'elle avait déja lut de nombreuses fois, mais qu'elle relisait encore et encore, pour tromper l'ennuis et la solitude. Même si la visite de Spectre lui avait fait du bien. Alors qu'elle commencait a s'assoupir, ses lunettes sur le nez, Elle entendit frapper et se leva doucement, posant son livre a coté pour aller ouvrir. son visiteur se présenta sous le nom de Aurelion. Cela ne lui disait rien, mais elle n'avais pas de raison de refuser d'ouvrir sa porte, même si la voix de son visiteur avait un ton serieux qui la mettait mal a l'aise... Elle alla donc ouvrir la porte, regardant le mage

- bonsoir... que puis-je pour vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelion

avatar

Messages : 59
Points de détermination : 55
Date d'inscription : 20/11/2016

Fiche RP
Mode: Neutre
Argent: 30
Inventaire:

MessageSujet: Re: « Je suis un messager du Destin... » [PV : Toriel]   Mer 4 Jan - 19:36



« Je suis un messager du Destin... »



La mère chèvre vint t’ouvrir la porte, peu après que tu ais signalé ta présence. Elle te regarda et, presque en même temps, elle parla. Tout d’abord, elle t’accorda un « bonsoir » puis te demanda la raison de ta venue. Tu la regardas dans les yeux, un court instant, puis, te voutant légèrement, tu retiras ta capuche, prenant soin de libérer tes cornes avec, avant de relever la tête. Tu ne comptais pas laisser planer le silence, mais tout d’abord, tu fis une légère révérence, inclinant légèrement la tête, puis tu tendis la main vers Toriel, tout en lui indiquant :

« Bonsoir, et merci de m’avoir répondu. Comme je vous l’ai expliqué, je m’appelle Aurelion, et je suis porteur d’un message important. »

Tu attendis qu’elle réagisse puis tu ramenas ta main sous ta cape, avant de regarder autour de toi, assez sceptique, vérifiant que vous étiez bien seuls. Puis, lâchant un léger soupir, tu accordas de nouveau un regard à la monstre, plongeant tes yeux dans les siens, laissant tes iris aux couleurs des étoiles s’exprimer. Puis, lorsque tes iris se figèrent, tu recommenças à parler, comme si une horloge interne venait de sonner minuit.

« Votre mari, Asgore, vient de trouver la mort sur son trône, dans son château, situé dans Capitale-City, suite à une attaque par un groupe de génocidaire. Mes condoléances, madame. »

Tu t’inclinas à nouveau devant la mère chèvre, pour présenter ta compassion face à cette épreuve. Et juste à l’instant où tu avais parlé, tu savais que cette action venait d’arriver, que le roi venait de trouver la mort. Tu avais tout calculé, minutieusement, pour qu’elle soit la première de tous à le savoir, et pas de n’importe qui.



© Beroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toriel
Pacifique
avatar

Messages : 107
Points de détermination : 88
Date d'inscription : 30/04/2016
Age : 30

Fiche RP
Mode: Pacifique
Argent: 30
Inventaire:

MessageSujet: Re: « Je suis un messager du Destin... » [PV : Toriel]   Mer 4 Jan - 20:29

Toriel regardait son visiteur, la façon dont il plongea son regard dans le sien la troubla. Un regard si intense semblait porteur de mauvaises nouvelles, en sachant qu'elle ne s'était pas vraiment sentit bien dans la journée, bien qu'elle avait mit cela sur le compte de la fatigue, ou d'un coup de froids qu'elle aurait attraper en faisant le marché a la surface. Mais elle était loin d'imaginer la vérité... Aurelion lui annonça la nouvelle, et elle resta un moment sans réagir, comme si son cerveau avait du mal a analyser l'information. Asgore... mort... génocidaire...

le temps de remettre ses brides d'information en ordre, elle comprit au bout de quelques seconde ce que cela signifiait, les paroles du mages prirent alors tout leurs sens. Se figeant sur place, l'ancienne reine sentit des larmes silencieuse couler le longs de ses joues sans qu'elle ne puisse les retenir. Son cœur manqua un battement, elle se recroquevilla brusquement, une main crispée sur la poitrine, avant de murmurer faiblement:

- Asgore... tué ?  Non... impossible...

Toriel fut alors prise de vertiges, tendit que sa vue se brouilla.  Elle perdit aussitôt l'équilibre et s’effondra lourdement, tombant  inconsciente sur le sol aux pieds du mage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelion

avatar

Messages : 59
Points de détermination : 55
Date d'inscription : 20/11/2016

Fiche RP
Mode: Neutre
Argent: 30
Inventaire:

MessageSujet: Re: « Je suis un messager du Destin... » [PV : Toriel]   Dim 8 Jan - 19:12



« Je suis un messager du Destin... »



La mère chèvre avait l'air d'avoir du mal à comprendre ce que tu venais de dire. Ce ne fut qu'au bout de quelques secondes qu'elle réalisa, et tu vis son regard, comme son esprit, quelque part, changer littéralement. Elle allait passer par toutes ces étapes de deuil, elle allait faire comme tout le monde, tu le savais, tu t'y attendais, c'est pour cela que tu n'avais pas pris la peine d'essayer de voir en avance. Tu vis les larmes de la monstre, sans qu'elle ne puisse rien faire. Son esprit s'exprimait avant son corps, ce qui expliquait cet événement. Il était commun à tous, même à toi, parfois. Et enfin, le déni fit son apparition : elle ne croyait pas à tes mots. Ton regard ne la quittait pas, alors que tu sentais qu'elle faiblissait, qu'elle souffrait. Tu restas impassible, le regard sérieux, l'air froid, comme inhumain, irréel. Car c'est ce que tu étais : un être irréel. Tu la vis perdre l'équilibre et s'effondrer, mais tu ne réagis pas, la fixant toujours en silence. Elle venait de perdre conscience. Dans ta tête, un léger "ça arrive parfois" semblait résonner, tandis que tu le regardais. Quand se réveillerait-elle ? Tu ne savais pas. Mais tu n'allais pas partir, la discussion n'était pas terminée, tu ne pouvais ni ne voulais la laisser là, comme ça, seule, sans finir ce pour quoi tu étais venu. Il y avait 5 phases dans le deuil, et tu étais messager du destin, compagnon d'infortune de cette femme. Tu devrais ainsi l'accompagner dans ces cinq phases, les ayant provoquées ; le déni, elle le vivait actuellement. Puis ensuite, surgirait la colère. Elle allait certainement refuser de te parler, te chasser... Mais elle aurait besoin d'une oreille pour l'écouter, pour la troisième phase : l'expression. Puis, elle aurait besoin d'une épaule sur laquelle elle pourrait pleurer. Ainsi viendrait la dépression, quatrième phase de son deuil. Tu serais alors toujours là. Tu ne partirais qu'à la dernière phase, l'acceptation, celle où elle réalisera qu'elle ne pouvait rien faire, qu'elle ne peut rien faire. Elle acceptera tout simplement cette mort. Tu partirais ensuite. Mais tu savais que dans certains cas, ces étapes passaient beaucoup moins vite ou que certains faisaient marche arrière et repassaient par les étapes antérieures. Mais tu savais aussi que c'était ton devoir d'attendre.

Tu soupiras longuement après avoir refait tout ce schéma dans ta tête puis tu t'accroupis un instant, avant de te relever, t'adossant contre le mur. Et, lorsque tu vis qu'elle bougea à nouveau, qu'elle se réveilla, tu soupiras :

« Il va falloir vous y faire. Le souverain des souterrains est mort, et sa place a été prise par une autre monstre, Elthyse, une génocidaire. »


© Beroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toriel
Pacifique
avatar

Messages : 107
Points de détermination : 88
Date d'inscription : 30/04/2016
Age : 30

Fiche RP
Mode: Pacifique
Argent: 30
Inventaire:

MessageSujet: Re: « Je suis un messager du Destin... » [PV : Toriel]   Dim 8 Jan - 23:28

Toriel reprit conscience au bout de quelques instants, et voyant le mage qui la regardait l'air impassible, adossé au mur, Elle se redressa, encore tremblante, boulversée au plus haut point par la nouvelle, toujours un peu étourdie par le choc. les souvenirs de son passé heureux avec Asgore lui revinrent en mémoire, jusqu'a ce que tout bascule, jusqu'au moment fatidique ou, dégouté par les action de Asgore et les désirs de vengeance de ce dernier, Elle était partie sans e retourner et s'était isolée ici même, dans les ruines, essayant par tout le moyens de faire taire ses sentiments.

la fois ou il  était revenu la voire suite au sacrifice de Frisk, et qu'elle l'avait rejeter, alors qu'elle aurai pu a ce moment la faire la paix ave luiet retourner a ses cotés. peut-être aurait-elle pu  le protéger ?  se reprochant beaucoup de choses, Elle fit a nouveau face au mage, menancant a tout moment de s'écrouler a nouveau. Elle sentit alors la rage monter et serra les poings, crispant son visage. Elle s'en voulait d'abord a elle même, puis regarda Arelion, semblant prête a lui sauter a la gorge suite a ses paroles:

" une génocidaire sur le trône ? Mais que faisait la garde Royale ?! Pourquoi ne l'ont-ils pas protéger ?! et comment on-il pu laisser cette génocidaire prendre sa place ?! "

Elle se tenait a présent assez proche du mage, ayant dans cet excès de rage aggripé les vêtements de celui ci au niveau des épaules, comme si elle s'apprêtait a le secouer,  mais elle n'en fit rien, prenant sur elle alors que les larmes se remettait a couler sur ses joue, la colère toujours présente dans son regard rougeoyant, sans qu'elle ne parvienne a l'exprimer d'avantage. Sentant un moment donné toute énergie la quitter, ses mains tremblèrent alors qu'elle relacha Aurelion et recula, se recroquevillant un peu, les bras croisés comme pour s'enlacer elle même, avant de demander faiblement,  

" partez maintenant.  j'ai besoin d'être seul. sortez de chez moi !!! "

une fois de plus, elle sembla prête a s'acharner sur son interlocuteur, dans l'intention de le pousser jusqu'a la porte, lui et ses nouvelles de morts, mais elle n'en avait pas la force et se retrouva juste a taper inutilement du poings sur le torse du mage, de façon ridiculement faible. Comment pouvait-il être aussi froid et impassible face a sa souffrance ?  Se rendant ensuite compte que le mettre a la porte était peine perdue, elle finit par se calmer et recula, le regardant dans les yeux, les siens embué de larmes

" comment est-ce arriver ? dites moi la vérité ! "  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelion

avatar

Messages : 59
Points de détermination : 55
Date d'inscription : 20/11/2016

Fiche RP
Mode: Neutre
Argent: 30
Inventaire:

MessageSujet: Re: « Je suis un messager du Destin... » [PV : Toriel]   Lun 16 Jan - 18:46



« Je suis un messager du Destin... »



Tu attendis que la chèvre reprit conscience, sans la quitter un instant des yeux. Tu la vis se redresser, tremblante, étourdie et sous le choc. Tu avais presque l’habitude. Elle se mit à penser, tu ne la quittais toujours pas du regard. Tu avais dû passer par ce genre de choc, toi aussi, mais ton éternité t’avait rattrapé bien assez vite et t’avais consolé. Mais lrosque son regard brûlant croisa tes prunelles froides, il y eu comme un choc : elle se mit à parler, à crier, presque, tout en t’agrippant. Tu restas impassible, calme, froid, face à ses mots puis, quand elle eut terminé, tu soupiras simplement, sans un mot. Des larmes roulèrent à nouveau sur ses joues, des larmes amères, des larmes de colère. Elle s’en voulait certainement à elle-même, tout en en voulant aux autres. Puis, dans un saut d’humeur, elle te lâcha, elle se recroquevilla, et te souffla de t’en aller. Tu ne bougeas pas d’un poil, la dévisageant toujours autant, vide d’émotion. Tu observais chacun de ses mouvements en silence, comme si tu analysais chacune de ses réactions, les cochant dans un coin de ta tête, où une liste trônait.
Quelques minutes plus tard, son regard recroisa le tien, embué de larme, mais comme empli de questions. Tu te contentas d’écouter sa demande, en silence, sans geste ni mot, écoutant simplement. Finalement, laissant planer un silence de quelques secondes, tu regardas ta main droite, l’ouvrant doucement, laissant y graviter une petite sphère brillante, presque comme un petit soleil, quelques secondes puis, tu refermas doucement ta main, anéantissant cette petite chose. Enfin, tu répondis, calmement :

« Je ne mens jamais, sache-le, Toriel. L’histoire est longue ainsi que compliqué. La garde royale a été fractionnée en petits groupes. Certains se sont enfuis pendant que d’autres protégeaient le roi et, enfin, pour le reste, ils ont simplement poignardé leurs camarades dans le dos. Ce sont deux génocidaires qui, en arrivant par la plus grande des portes, ont provoqué Asgore pour l’affaiblir. »

Tu attendis quelques secondes puis tu soupiras. Tu détournas les yeux pour la première fois depuis que tu étais arrivé et, finalement, reportant ton regard sur l’endeuillée, tu continuas, un peu moins neutre :

« Il savait que ce jour allait arriver, il se tenait sur son trône, ce jour-là, comme tous les jours. Et lorsqu’ils sont arrivés, il a décidé de défendre son royaume au péril de sa vie, même s’il en tremblait. La mort effraye tout le monde. Mais il a perdu le combat et une génocide, notre reine, Elthyse, lui a donné le coup fatal, avant de prendre sa place, selon une règle ancienne « Si le roi ne possède pas d’héritier direct, et qu’il n’a aucune famille indirect éligible, alors la personne qui a tué le Roi prend son fardeau ». C’est ce qui est arrivé. »

Tu regardas la mère chèvre dans les yeux, en silence, hésitant à ajouter quelques mots, mais tu décidas de t’en résoudre à ne rien dire de plus. Mais cette envie semblait te brûler alors, finalement, tu continuas, comme dans un murmure, pour que le vent lui-même, l’air, ne puisse entendre :

« Lorsque tu as renoncé à Asgore, tu as renoncé à la royauté, tu n’étais donc plus compris dans les candidats au trône, Toriel. Et… Je pense qu’Asgore s’est battu avec cette pensée, celle que s’il vainquait, tu serais en sécurité, mais… Que s’il laissait sa place, alors tu le serais encore plus. Il n’a jamais cessé de penser à ton bien, à toi, à ta protection. Asgore t’aimait plus que personne au monde, Toriel. Il est mort pour son royaume, mais aussi pour toi. Même si tout le monde aurait préféré le savoir en vie, toujours à sa place. »


© Beroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toriel
Pacifique
avatar

Messages : 107
Points de détermination : 88
Date d'inscription : 30/04/2016
Age : 30

Fiche RP
Mode: Pacifique
Argent: 30
Inventaire:

MessageSujet: Re: « Je suis un messager du Destin... » [PV : Toriel]   Dim 5 Fév - 14:28

Toriel se sentit alors complètement vidée de tout énergie a cet instant présent. Elle se traîna péniblement jusqu’à son fauteuil ou elle se laissa tomber lourdement, le visage contre ses mains tendit que Aurelion lui racontait tout, depuis la trahison de la garde Royale jusqu’à la mort de Asgore. mai ce fut les dernières paroles du mage qui achevèrent moralement l'ancienne reine, lorsqu'elle sut que son ex mari avait fait cela pour elle, pour sa sécurité, parce qu'il l'avait toujours aimer.

C'était Elthyse qui lui avait porté le coup fatale et avait prit sa place... qu'allait-ils advenir présent ? le peuple sombrerai-il a nouveau dans le désespoir ? Tant de question qui n'améliorait pas l'état de Toriel qui continuait de pleurer sans pouvoir s'arrêter pendant un bon moment. Ce n'es qu'après s'être un peu calmé qu'elle leva a nouveau son visage vers le mage, les yeux embuées de larmes

" je l'aimait aussi.. et c'est toujours le cas. Je n'ai pas cesser un seul instant de l'aimer, même si j'ai tout fait pour me persuadé du contraire. et quand a Elthyse... Elle ne sera jamais "ma" reine"

Elle semblai toujours a bout, prête a craquer a tout moment, mais elle voulait rester droite et forte devant Aurelion. De toute façon, qu'en avait-il a faire de ses sentiment ? il n'avais pas levé le petit doigts lorsqu'elle s'était évanouis a ses pieds sous le choc de la nouvelle et se montrait des plus distant devant sa peine, alors a quoi bon s’écrouler en larme devant lui ? Non pas qu'elle lui en voulait, Il était un mage, visiblement de haut rangs. Un être supérieur qui n'avais sans doute que faire des larme d'une simple femme monstre. Sans doute avait il d'autre affaires plus importantes a régler. Elle profita du peu de contenance qu'il lui rester pour lui demander avec calme, essayant au mieux de contrôler les tremblements dans sa voix:

" veuillez m'excuser... j'ai besoin d'être seul présent. vous avez sûrement mieux faire... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelion

avatar

Messages : 59
Points de détermination : 55
Date d'inscription : 20/11/2016

Fiche RP
Mode: Neutre
Argent: 30
Inventaire:

MessageSujet: Re: « Je suis un messager du Destin... » [PV : Toriel]   Dim 28 Mai - 21:04



« Je suis un messager du Destin... »



Tu écoutas la mère chèvre avec une attention déconsertante, malgré ton caractère. Tu la laissas parler, encore et encore, tout en commençant son deuil. Puis, lorsqu'elle signala son besoin de solitude, tu la regardas, neutre et impassible, comme tu l'avais toujours été, et tu murmuras !

« Je comprends. La première étape peut sembler difficile, mais si vous avez besoin de parler, vous savez où trouver de l'aide, Toriel. »

Tu fermas un instant les yeux, laissant la mère chèvre ainsi, puis, te retournant, tu sortis de chez elle, d'un pas lourd et décidé, comme au début, laissant ta cape se mouvoir comme elle le désirait. Mais, avant de partir et de disparaître comme tu étais venu ici, tu soufflas à Toriel :

« Au revoir, et puissent les étoiles guider votre chemin, Toriel. »

Sur ces mots, tu marchas lentement, disparaissant un peu plus à chaque pas, comme devenant une galaxie qui s'estompait peu à peu, jusqu'à disparaître totalement.


© Beroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
« Je suis un messager du Destin... » [PV : Toriel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ELENA S3 - « je suis maitre de mon destin, capitaine de mon âme »
» Aramil Liadon Le Messager de la Mort [Katastrophe]
» Je suis le messager du Mordor - Mordu la Bouche de Sauron (Prochaine partie)
» Je suis le maitre de mon destin, le capitaine de mon âme.
» Talya ♦ je suis la maîtresse de mon destin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undertale :: Souterrains (Zones RP) :: Ruins :: Maison de Toriel :: Grande Porte-
Sauter vers: