Entre les ruines du passé, Briser son âme, Embrasser l'avenir [Solo]


Premier forum RP inspiré d'Undertale...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

avatar
Messages : 226
Points de détermination : 174
Date d'inscription : 16/02/2016
Age : 18
Who am i !

Fiche RP
Mode: Génocide
Argent: 184
Inventaire:

Entre les ruines du passé, Briser son âme, Embrasser l'avenir [Solo]

MessageSujet: Entre les ruines du passé, Briser son âme, Embrasser l'avenir [Solo] Jeu 14 Juil - 18:22

► Entre les ruines du passé,
Briser son âme,
Embrasser l'avenir
► RP solo



Quelques jours après le bal, tu n'arrivais toujours pas à digérer tout ce qu'il s'était passé. Ange... Non, Aurora, c'était bien celle que tu avais connu dans le passé, tu en étais certain, mais elle ne savait rien, rien du tout. Alors pourquoi lui ressemblait-elle ? Sans parler de cette lettre que tu avais reçu et tant relu... Et cette mage étrange que tu avais croisé un soir, par hasard... Et tant d'autre choses.
Ce fut le coeur serré que tu te rendis dans la forêt de la surface, la lettre à la main. Pourquoi donc la vie s'acharnait-elle contre toi ? Par le passé, et maintenant. Pourquoi ? Tu relus la lettre, une fois de plus.

Cher Avalon,
Tu ne peux savoir qui je suis mais je sais qui tu es. Je sais combien de fois tu pourrais être capable de lire cette lettre sans la comprendre, mais je sais qu'un jour, tu y verras clair. La fortune est aveugle et pourtant, elle t'a choisi pour la plus grandes des épreuves de la vie et t'offre le don du changement. Je sais que tout n'a pas été facile dans ta vie et que beaucoup de mystère y demeure. Néanmoins, je me dois d'être bref et direct. Si cette missive est parvenue à toi, ce n'est que pour une unique raison : celle que tu appelle "Ange".

Tu la croyais pacifique, mais cette hybride de laboratoire était une génocide folle. Son LV était un des plus élevés qu'on ai pu voir de toute notre existence. Elle était déjà vivante au temps de Frisk et Chara, qui ont toutes deux été une source d'inspiration pour elle.

Il y a maintenant deux ans, son projet d'assassiner Asgore a été dévoilé. Elle comptait prendre sa place pour semer le chaos et la discorde dans les souterrains, avant de créer un empire d'hybrides (je sais que cela te réjouis beaucoup, mais rien n'aurait été comme avant, crois-moi). Nous avons dû l'arrêter, mais sa résistance ne nous a pas donné le choix : nous avons dû mettre fin à ses jours, pour la sécurité de tous. Je m'excuse, Avalon mais c'est terminé, oublie-la et passe à autre chose.
Bien amicalement, MEJC.

Une fois de plus, tu achevas ta lecture, les larmes aux yeux. De la tristesse ? Non : de la colère. De la haine et de la rage mélangée, pour cette révélation. Pourtant, cet "MEJC" n'y était pour rien. En fait si : il avait abattu la seule personne que tu ai vraiment apprécié dans ta vie. La seule qui t'a ouvert, encore et encore, et qui t'a montré le monde. Ce meurtrier t'avait retiré le peu de lucidité qui te restait. Que faire à présent ? Tu voulais suivre la voie d'Ange, tuer et régner. Mais Ange n'était-elle pas en vie ? N'était-ce pas Aurora ? Alors pourquoi... Pourquoi faire ça ? Ce n'était pas ça. Aurora et Ange se ressemblaient, en tout point... Mais cette description de MEJC... Ce n'était pas elle. Ou peut-être ? Tu ne savais plus très bien. Les souvenirs de Mikage s'était mélangé depuis longtemps aux tiens, les effaçant peu à peu. Tu voulais y croire sans le vouloir... Tu ne voulais pas y croire et y croire... Comment faire ? Tu lâchas la lettre, tombant à genoux. Pourquoi tout ceci t'arrivait ? Serrant les poings au sol, tu te mordis la lèvre. Tu voulais te lever, hurler, courir, massacrer... Régner ? Cette pensée t'arracha un sourire que tu masquas d'une main. Pourquoi souriais-tu ? Pourquoi tu cachais-tu ? Pourquoi étais-tu triste ? En colère ? Haineux ? Qu'avais-tu fait ? Que faisais-tu ? Qu'allais-tu faire ? Tu étais recherché, bien qu'on ne te connaisse pas. Tu pouvais tout mettre à profit, régner... Tu pouvais tenter tout ça... Tu étais libre. Que risquais-tu ? Mourir ? Quelle rigolade, tu ne souffrirais plus. Tu avais juste à faire ça, non ? C'était une bonne idée. Tu te relevas avec peine, marchant... Mais tu ne pus faire qu'un pas avant de retomber au sol. Pourquoi ces larmes tombaient encore ? Elle s'était arrêtées il y a quelques secondes ! Pourquoi ?! Pourquoi, mon cher ? Tu devrais le savoir. Tu avais toujours eu cette petite intuition et cette voix qui te soufflait tout. S'était-elle éteinte ? Qu'avait-elle fait ? Tu écarquillas les yeux : tu avais changé. Doucement, Mikage disparaissait sans te le dire... Doucement, tu avais changé. Aujourd'hui plus que jamais, tu te sentais seul. Tu ne voulais pas mourir. Tu avais peur. Peur de quoi ? Cette femme hantait tes pensées et effaçait doucement le doux visage de ton ange pour le remplacer par le sien : Ruby. Cette satané Ruby t'avait pourri la vie, elle avait osé toucher au doux visage d'Ange... Tu avais dit que tu la tuerais un jour. Et ce jour, c'était aujourd'hui ! Tu te transformas en loup, imposant, blanc, grondant, et tu te mis à galoper dans les bois, cherchant aveuglément cette femme, entrainé par l'incompréhension.

Soudain, tu t'arrêtas net, tremblant, puis tu te retransformas : quelque chose n'allait pas. Ton coeur battait trop fort, il te blessait, tu avais cette impression qu'on le comprimait, qu'on le poignardait... Qu'il saignait. Tu levas les yeux au ciel, te laissant tomber en arrière. Tu levas un bars vers le ciel étoilé. Que t'arrivait-il ? Pourquoi avais-tu peur de ce que tu avais toujours adoré ? Peur de mourir ? Peur de tuer ? Pourquoi ? ... Tu fermas les yeux, t'abandonnant aux larmes : tu avais enfin compris. Depuis le début, tu t'étais trompé... Personne n'était à blâmer. Ton coeur, pourtant si bien caché et enfermé, avait trouvé un moyen de te faire changer. Tu avais peur de mourir et de ne plus revoir cette femme, tu avais peur de la blesser, de ta tourmenter, de lui faire du mal... De la tuer. Dès le premier jour, tu l'avais su : tu ne pouvais ni ne pourrait jamais lui faire du mal... Tu avais pourtant essayé. Alors, si quelqu'un devait lever la main sur toi, te blesser, de torturer et même te tuer, alors cela devait être elle... Qui était-ce ? Avais-tu peur de prononcer son nom ? Non... C'était elle, Ruby. Elle te menait par le bout du nez, tu la taquinais, et pourtant, tu ne t'étais jamais senti aussi bien qu'à ses côtés. Tu lâchas un long soupir. Un mal de tête revint, une fois de plus, mais tu ne bougeas pas. Si Mikage devait disparaître, alors autant que cela se fasse dans le calme, il avait toujours aimé ça, le calme... Tu avais été jaloux de lui, ce jour-là, le jour où tu as mis fin à ses jours, tu t'en souvenais clairement...

***
La nuit allait bientôt tomber, j'étais assis en face de Mikage, discutant avec lui. Je ne l'aimais pas, il avait toujours l'attention d'Ange... Il était faible, frêle... Humain. Il suscitait la douceur, le calme. Tu n'aimais pas ça. On s'inquiétait toujours pour lui... Ange était partie chercher du bois, d'ailleurs. Ah ? Mikage te parlait, tiens, pour changer.

- Tu sais, Avalon, je t'apprécie beaucoup, déclara-t-il de sa voix si agaçante, mais je dois t'avouer quelque chose...
- Mmmh, répondis-je, complètement désintéressé tout en fixant un arbre.
- Je... J'aime Ange. Je l'ai toujours aimé mais ces derniers jours, je-...

Un bruit sourd se fit entendre, je sentis l'odeur du sang, mes mains touchèrent de la chair. Lorsque ma vue me revint enfin, je vis ce garçon au sol... Et ce sentiment qui m'ordonnait de me défouler. La jalousie ? Je ne l'avais jamais ressenti, c'était horrible... Je ne me contrôlais plus. Mes mains agirent d'elle-même, massacrant l'homme frêle que Mikage était. Pourquoi ? Pourquoi avais-je réagis ainsi ? Pourquoi Ange avait ce visage là ? Ne devrait-elle pas être heureuse de me voir capable de me défendre ? Pourquoi pleurait-elle ? Pourquoi criait-elle ? Avait-elle mal ? Elle n'était pas blessée pourtant. Et moi, pourquoi je ne pouvais plus bouger ? Pourquoi ce regard effrayé posé sur moi ? Pourquoi ? Pourquoi...
***

Tu savais que Mikage ne s'était pas défendu ce jour-là. Il avait pris des risques mais pourtant, il n'avait pas terminé sa phrase... Que voulait-il dire ensuite ? Tu n'aurais jamais l'occasion de l'entendre encore. Tu rouvris doucement les yeux sur la forêt, soupirant longuement. Tu voulais accepter Mikage, totalement, pour te faire pardonner, pour avancer, pour prouver que tu pouvais changer. A cet instant, tu sentis une violente douleur dans ta tête, puis dans ton coeur, qui se propagea dans tout ton corps. Puis tu entendis une voix, douce, familière...

« Je te manque déjà ? »

Tu te redressas d'un bond, plissant les yeux à cause de la douleur, cherchant des yeux cette voix, mais tu compris bien vite : c'était Mikage, de nouveau, dans ta tête, plus fort que jamais. Tu lâchas un long soupir de soulagement, tu sentis les larmes monter.

« Oh non ! Mon petit louveteau adoré ne va pas pleurer quand même... Si ? »
« Tais-toi, Mikage, tu es trop bruyant, tu as toujours été trop bruyant. »

Tu avais prononcé ces mots en riant, amusé par la situation, et tellement heureux.

« Le passé t'es revenu, n'est-ce pas ? Je l'ai senti... Tu m'acceptes enfin... Tu sais... C'est difficile d'être une âme errante destinée à un hybride... Mais tu n'en a jamais vraiment été un... Puisque tu ne m'as pas accepté. Tous ces défauts que tu trouvais, ces changements, ces fardeaux... Tu devais juste m'accepter... Et je t'en remercie aujourd'hui. »

Tu restas silencieux en l'écoutant. Tu semblais apaisé, tu sentais ce qu'il ressentais, c'était une sorte de symbiose parfaite... C'était déstabilisant et pourtant si réconfortant. Tu te contentas de sourire légèrement. Puis il continua :

« Je serais toujours là, en toi, mais pas comme avant. La dernière fois, tu ne m'avais pas écouté jusqu'au bout mais cette fois, m'écouteras-tu ? »
« S'tu veux... »
« Merci. Je te disais donc... "J'aime Ange, je l'ai toujours aimé. Mais ces derniers jours, je n'arrive plus à penser à autre chose. Cela me fait souffrir plus qu'autre chose... Et cela pourrait nuire à notre amitié encore plus... Je compte juste partir sans rien dire... J'espère que tu seras là pour réconforter Ange à ma place lorsqu'elle pleurera, de la protéger contre la nature... Et de l'aimer comme jamais tous les jours.". C'est idiot, dis comme ça, hein ? Je pensais vraiment tout ce que je voulais te dire. Mais je suppose que j'aurais dû commencer par ça... »

Devant ces mots, tu réalisas ton erreur, tu avais toi-même gâché le bonheur qu'on t'offrait, détruisant la graine avant même de lui laisser une chance. A nouveau, les larmes s'emparèrent de toi, tu posas tes mains sur ton visage, retenant un sanglot. Quel idiot tu faisais maintenant... A ces mots, Mikage lâchas un léger soupir avant de s'éteindre : il rejoignit ton âme, ton esprit, ton essence... Il serait désormais toi, tu serais désormais lui. L'entendrais-tu à nouveau un jour ? Tu ne savais pas... Mais tu le sentais, là, dans ton coeur, dans ton esprit, avec toi, à jamais.
Mais qu'allais-tu faire à présent ? Où ? Quand ? Comment ? Et... Avec qui ? Tu fermas les yeux un instant. Tu voulais continuer ta petite vie tranquille, mais t'intégrer à la société : plus de crack, plus de hack, tu ne voulais plus... Tu regardas tes vêtements avant de te relever. Dans ton esprit, tu te voyais à la tête d'une petite boutique sympathique, tu avais toujours adoré donner de l'importance à l'apparence. Coiffeur ? Peu pour toi. Maquilleur ? Quelle horreur, trop efféminé. Et... Couturier ? Tu avais des dons pour cela, c'était certains. Une bonne idée... Très bonne même. Tu voulais faire ça. Mais tu aurais besoin d'engager des personnes en plus... Qu'importe, seul tu te débrouillais bien... Alors pourquoi ne pas proposer à cette femme que tu avais toujours voulu voir, habiller et coiffer ? Tu souris avant de te relever. Ta nouvelle vie pouvait commencer, doucement, lentement, mais sûrement. Mais le génocide ? Toujours dans l'âme, dans les principes et dans la discrétion. Et... qui vivra verra.



© Beroz
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Ezekiel ⊰ Oublier le passé, vivre le présent, construire l'avenir
» Pour l'histoire , que s'est-il passé en 1994 entre le Dr Theodore et Lavalas
» Il est de retour ... Mais que s'est il passé depuis 3ans
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undertale :: Surface (Zones RP) :: Forêt Sombre-